Appel à contributions

Lire le projet

Portfolio

Éditorial

Où aller ensuite ? Par quels moyens ? Quand on part de chez soi, c’est le voyage qu’on (re)met en jeu. Certains se créent des archipels, imaginent des mondes nouveaux… Les autres partent avec leurs jambes, traversent la planète. Sur tous les territoires, à chaque pas de côté, c’est le voyage qui apparaît.

Précaire, dans le luxe, à bouger sans cesse ou s’écarter longtemps… On voyage à s’y méprendre, jusqu’à se méconnaître. Voyager, c’est partir ailleurs. Ce n’est donc pas un concept froid, mais ce n’est plus une simple chose : c’est voyager.

Les aventuriers écrivent des récits dans leurs carnets, les philosophes commentent, les avionneurs construisent leurs appareils… On rapporte ses souvenirs à ceux qu’on avait laissés en partant en vacances… Chacun son histoire, chacun son côté.

Penser le voyage n’est pas chose partagée. Nous nous proposons donc de faire se rejoindre des mondes d’habitude séparés, d’unir des idées diverses et de donner une interdisciplinarité au thème d’étude de notre cinquième numéro.

Cette volonté de rencontres commence aussi par celles des illustrations et des textes. Une partie de ce numéro est illustrée par les photographies d’Antoine Seguin architecte et photographe. Son regard souligne l’étrangeté des lieux, esthétise des situations parfois quotidiennes, documente tout en transformant le réel du voyage. Entre texte et images, s’ouvrent nos interprétations du thème.

De l’anthropologie, de la philosophie et de la littérature, des idées scientifiques et des propositions d’urbanistes… Notre travail commence.

Adrien Monat.